Je m’intéresse aux metiers de design textile et environnement. Petit questionnaire pour les free lance:

Quelle est votre formation initiale?

Quelles sont vos principales missions/activités?

Pour quelles types d’entreprise ?

Vivez-vous de votre métiers?

La dénomination « designer textile et environnement  » vous semble t’elle adéquat à votre métier?

Si non: quelle dénomination serait la plus pertinente!

Merci pour vos réponses. Elle me seront très utile!!

 

0
Question posée le 1 février 2018. dans impression textile.

J’ai un BTS de stylisme (tout court) passé à ESAA Duperrè.

Je suis freelance depuis 25 ans et j’ai navigué entre le stylisme et la création textile pendant plusieurs années. Mon travail était surtout à la commande, soit pour des marques pour qui je faisais des collections de A à Z (formes + crea textile) principalement pour la mode enfantine; ou pour des bureaux de style , pour les tendances à venir en formes et en graphismes.

Etant freelance, je suis libre de choisir d’autres terrains d’applications textiles et graphiques ( illustration, packaging et graphismes). Je fais aussi de la direction artistique si besoin.

Depuis 10 ans environ, j’ai decidé de me consacrer plus pleinement à la,création textile et je participe à Premiere vision designs 2 fois par an , ainsi qu’au salon Heimtetxil à Frankfort. J’ai aussi des agents à l’étranger , ce qui permet de faire tourner mes dessins entre les salons. Je travaille aussi à la commande pour divers clients .

Ma clientèle sur les salons est principalement des marques de PAP , pour la maison , la papeterie et des fabricants de tissus.

J’ai toujours eu du travail et au fil des années, mon réseau s’est enrichie ce qui m’a permis de belles aventures.

C’est un métier, comme hélas beaucoup de créatif, qui n’est pas très bien reconnu , et il faut beaucoup travaillé.

Quant au terme : « design textile et environnement » : je dirais que le design textile à un champ d’applications très large , en lien direct avec le monde de l’industrie, donc je pense que ce terme est adéquat.

0
le 21 février 2018..
Ajouter un commentaire
7 Réponse(s)

Petite précision,

Adélaïde qui pose cette question travaille pour un organisme de formation qui propose la formation de design textile et environnement et elle aimerais connaitre un peu mieux nos métiers de créatifs.

A vos commentaires designers textile ! C’est l’occasion de parler de vous et de mettre en avant notre beau métier !

0
Répondu le 2 février 2018..
Ajouter un commentaire

bonjour

j’ai fait une école d’art appliqués et communication et exercé en tant que graphiste maquettiste avant de me diriger par mes propres moyens vers le design textile. Bilan de compétences, formation en design textile et environnement avec le greta et cours du soir avec la mairie de paris.

Je crée des motifs pour tout support et j’essaie de vivre de mon métier mais pour l’instant je reviens un peu à mon métier de base pour cela. C’est difficile de se faire un nom, d’être visible sans avoir fait de salons. Et les salons sont onéreux donc cela prend du temps. Et commencer en free lance c’est un critère de difficulté en plus. Il faut tout apprendre par soi même.

La dénomination de la formation ne me choque pas puisque celle que j’ai suivi avait le mm nom.

voilà !

0
Répondu le 12 février 2018..
Ajouter un commentaire

Merci beaucoup Mellow Bloom,

Quand avez vous suivi cette formation?

pouvez vous m’en dire un peu plus sur vos activités propre au design textile et environnement?

Merci

 

0
Répondu le 12 février 2018..
Ajouter un commentaire

Je l’ai suivi en 2014. Elle durait 4 mois, dont 3 semaines de stage. Bien trop courte, en 4 mois on n’a pas le temps d’explorer un métier et 3 semaines de stage ce n’était pas professionnel et peu intéressant pour des entreprises.

Pourriez vous préciser votre seconde question, parlez vous de mes activités aujourd’hui ?

 

0
Répondu le 12 février 2018..
Ajouter un commentaire

Bonjour Mellow Bloom,

Je parle de l’activité de designer textile. Quelles ont été vos missions? Quelles compétences vous manquent ils pour exercer ce métier à temps plein? De quoi auriez vous besoin aujourd’hui?

Merci pour votre retour

0
Répondu le 13 février 2018..

Bonjour,

les missions que j’ai sont des missions de créations de motifs sur un support particulier. Mais comme Ella, je suis à mon compte depuis peu de temps et ce n’est pas évident de commencer une activité en étant free lance. Il faut se faire connaître à travers les salons, coûteux.

Pour moi résumer les compétences manquantes est difficile. Ce sont tous les cas pratiques que l’on rencontre en étant salarié.  J’ai suivi plusieurs compléments de formations en parallèle pour me former seule mais vis à vis de ma formation greta, nous n’avons pas eu suffisamment d’informations de cas pratiques et de notions sur les tarifs, la prospection (le cours que nous avions était généraliste sur la recherche d’emploi en général), sur les différentes manières de faire un raccord (le cours d’infographie n’était pas au niveau), la visibilité , la manière dont préparer un fichier. Plein de détails que nous n’avons pas abordés.
Je me souviens que le cours sur « la technologie des matériaux » était intéressant mais trop court, celui sur les « droits d’auteurs et statuts » riche d’informations, mais celui de la « culture métier » complètement hors sujet (nous avions étudié les jardins).  Et pour ce qui est du cours d’infographie, sans les cours de la mairie de paris et un côté autodidacte je n’aurai rien appris avec le cours dispensé au greta.

j’espère que ma réponse aura pu vous éclairer !

0
le 13 mars 2018..
Ajouter un commentaire

Hello,

Je suis designer textile depuis 6 ans.
J’ai une formation de styliste – modéliste et me suis rapidement orientée vers le design textile au cours de mes stages.

Mes principales missions sont de créer des imprimés pour des marques de prêt-à-porter et d’ameublement et d’intervenir en renfort pour les lancements de production, mise au rapport, dossiers techniques.

Cela fait tout juste un an que je me suis lancé à mon compte, mon activité n’est pas encore totalement viable (cela dépend des mois) mais je travaille dessus; notamment en participant à un salon en septembre.

Pour ma part je me qualifie de designer textile et imprimés, afin de faire une différence entre la technique du textile et la création de dessins.

J’espère avoir répondu à toutes tes questions ! 🙂

0
Répondu le 9 mars 2018..
Ajouter un commentaire

Merci beaucoup pour la réponse Ella!

 

 

0
Répondu le 9 mars 2018..
Ajouter un commentaire

Votre Réponse

En publiant votre réponse, vous acceptez la politique de confidentialité et les conditions générales d'utilisation.