Quel statut pour la vente de tissu au mètre, ainsi que la vente de maquette dessin textile en parallèle ?

Bonjour,

Je suis designer textile et je m’apprête à me mettre à mon compte (après une longue expérience en entreprise) j’aurais cependant besoin de conseils concernant mon statut (voire avoir un double statut?) car je souhaite faire de la prestation (vente de dessin textile sous forme de maquette) et de la vente de mes dessins, imprimés sur tissus, en tissu au mètre. Je pensais m’immatriculer à la Maison Des Artistes, ce qui fonctionnerait pour la vente de dessin, sans gérer la production, mais qui ne marche plus si je vends mes dessins en tissu au mètre … Savez-vous si le statut de micro-entrepreneur est suffisamment intéressant lorsqu’on fait de l’achat de matière, que nous payons un sous-traitant et que nous devenons vendeur ? …
Auriez-vous une idée du statut le plus utilisé et le plus fiable pour ce type de projet ? … J’ai aussi entendu parlé de scoop … mais je ne sais pas encore si c’est le plus intéressant ?

Merci d’avance pour vos réponses 🙂

Catherine

0
Ajouter un commentaire
5 Réponse(s)

Bonjour Catherine,

Je ne vais pas pouvoir vous donner d’avis sur la Maison des Artistes, ne maîtrisant pas ce statut. Peut-être que d’autres membres pourront partager leur expérience sur ce sujet 😉

Le statut micro-entrepreneur peut permettre d’avoir un double statut. Vous pourriez avoir un statut pour la vente de marchandise (en micro-entrepreneur) et un autre pour la création en prestation de service (à la Maison des artistes : je pense que cela est possible mais demanderait quand même confirmation) par exemple. Ceci dit le statut de micro-entrepreneur vous permet de faire les 2 dans votre cas : si la vente de vos maquettes de dessins est votre activité principale, vous pouvez vous inscrire en prestation de service (profession libérale). Vous déclarerez vos revenus jusqu’à 70 000 € par an. Lorsque vous souhaiterez vendre du tissus, vous aurez la possibilité de déclarer aussi le CA de cette activité annexe de vente de marchandises sur la même déclaration :

RE: Quel statut pour la vente de tissu au mètre, ainsi que la vente de maquette dessin textile en parallèle ?

Si vous choisissez de vous inscrire en micro-entrepreneur avec une activité principale de vente de marchandises ou d’objets, de fournitures, le CA déclaré possible est plus gros, jusqu’à 170 000 € / an.

En tout cas le statut de micro-entrepreneur est assez flexible et ne vous engage pas de charges les mois où vous n’avez pas de CA à déclarer.

 

Pensez aussi au portage salarial qui vous permet de déduire vos frais à hauteur de 50% maximum de vos revenus mensuels (les frais ne peuvent pas être déduits en micro-entreprise).

 

A mon sens les scops ont un fonctionnement différents car elles concernent plusieurs personnes qui s’associent dans une entreprise avec un mode de fonctionnement coopératif et à une gouvernance participative et démocratique selon le principe «un(e) associé(e) = une voix». La répartition des bénéfices est équitable et va prioritairement à ceux qui génèrent les richesses (les entrepreneurs salariés) et à la consolidation de l’entreprise partagée. Et je ne sais pas si il vous ait possible de créer une scop si vous êtes seule…

 

J’espère que ces premières réponses pourront vous éclairer 😉

0
Répondu le 23 avril 2018..
Ajouter un commentaire

Merci beaucoup Elsa pour votre réponse ; je vais continuer à me renseigner auprès des scoop et je verrai, au final, quel est le statut le plus intéressant (aussi au niveau de la protection sociale / retraite / chômage …)

Je me suis inscrite à une session d’informations – à Lyon – de la scoop SMart : une coopérative belge mais qui deviennent européenne, et avec un vrai secteur réservé aux designers de la mode, aux graphistes, etc. Ils ont l’air assez dynamiques et de plus en plus présents dans les grandes villes de France …

Je partagerai avec vous ma prise de décision 😉

A bientôt !

0
Ajouter un commentaire

Merci Catherine, oui n’hésitez pas à nous partager vos trouvailles et à nous en dire plus sur cette SMart, peut-être une nouvelle solution !

0
Répondu le 2 mai 2018..
Ajouter un commentaire

Bonjour Elsa, bonjour à tous,

Après une longue réflexion et de nombreux échanges, j’ai finalement opté d’intégrer une scoop pour lancer mon activité.

Les principaux points qui m’ont décidés ont d’abord été :

  • l’accompagnement par un conseiller sur mon projet et mon business plan,
  • puis le fait de ne pas avoir a gérer ma comptabilité 🙂 Je suis à temps partiel, donc je suis très contente de consacrer l’essentiel de mon temps à la création et à la communication et de ne pas perdre de temps avec les chiffres (car je ne suis pas compétente en comptabilité donc j’ai tendance à y passer le double de temps que nécessaire!)
  • Et enfin, l’importance de travailler au sein d’un réseau, même si ce n’est pas le mien, des compétences peuvent se croiser et ça peut être très enrichissant … voire être une source de travail, qui plus est, en local !

Voilà voilà,

très bonne continuation à tous … ou bon démarrage pour certains !

 

A bientôt,

Catherine

0

Merci Catherine pour ses infos !

Bonne chance pour la suite 🙂

0
le 16 juillet 2018..
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Une nouvelle info pour ceux qui souhaitent comme Catherine proposer une prestation de service (création) et vendre un produit fini en même temps, vous pouvez consulter l’avis de notre expert comptable sur son nouvel article : https://textileaddict.me/polyactivite-des-freelances-textiles-gerer-creation-et-vente-de-produits/ . Il donne les avantages et inconvénients de toutes les combinaisons de statuts possibles…

0
Répondu le 14 février 2019..
Ajouter un commentaire

Votre Réponse

En publiant votre réponse, vous acceptez la politique de confidentialité et les conditions générales d'utilisation.