taille de raccord et du rapport

Je suis habituée à faire mes all over dans Illustrator .
Je ne me soucie pas toujours de la dimension, puisque travaillant beaucoup en vectoriel, il est facilement redimensionnable par le client en fonction du support.

Je me retrouve avec des raccords ayant des tailles très aléatoire.
Faut-il nécessairement que le rapport et le raccord respectent des proportions imposée?

0
Question posée le 29 décembre 2018. dans Design.
Ajouter un commentaire
2 Réponse(s)

Bonjour Sandrinef,

Effectivement avec un motif vectoriel le changement d’échelle n’a aucun impact sur sa qualité. En soi, la taille d’origine du motif n’a donc pas de réelle importance.  (ce qui sera moins vrai pour un fichier photoshop pixélisé, moins maniable). Mais cela pourra poser un problème à tes clients qui ne pourront pas transformer eux-même ton dessin (s’il n’ont pas de bureau de création intégré par exemple ou si leur fabricant ne fait pas cette transformation à leur place sans frais supplémentaires).

Le rapport et le raccord ne doivent pas obligatoirement respecter des proportions puisqu’ils pourront s’adapter plus ou moins facilement suivant la destination du produit. Mais en pratique il est plus logique que le motif soit pensé en fonction de cette destination finale pour être appliqué le plus facilement possible sur le tissu ou le vêtement. Un motif destiné au recouvrement d’une chaise ou d’un fauteuil par exemple doit convenir à cet usage et sera plus grand qu’un motif destiné à la mode vestimentaire enfantine par exemple.

 

Et surtout tout dépend de la technique d’impression, de tissage ou de tricotage utilisée pour réaliser le motif (lire l’article).

Exemple : un motif destiné à être imprimé en impression rotative sur des cylindres de 64 cm de circonférence (taille la plus répandue) devra avoir un rapport (hauteur du motif) de 64 cm ou d’un sous multiple de cette mesure (32 cm , 16 cm, etc).

Pour ce même motif, sa largeur ne pourra pas être plus grande que la largeur du cylindre donc du tissu, soit en général 140 cm ou 160 cm voire 280 cm (surtout pour les tissus d’ameublement). Elle sera un sous-multiple de la largeur du cylindre moins les lisières du tissu : par exemple, sur une base de tissu de 140 cm avec des lisières de 2 cm on obtient un raccord de motif de 136 cm ou  d’un sous-multiples de cette mesure (68 cm, 34 cm , etc).

En savoir plus sur la calcul d’un rapport

 

L’impression numérique n’impose pas qu’en à elle autant de contrainte : la hauteur du motif est illimitée donc complètement libre et sa largeur est limitée par la largeur du tissu (mêmes conditions que pour l’impression rotative).

 

Le motif pourrait aussi être tissé en Jacquard. Son raccord (largeur) sera alors conditionné par le métier à tisser utilisé. Par exemple, sur une mécanique Jacquard comprenant 4 ensembles de 1200 crochets sur une largeur de 1,50 m, le plus grand raccord  du motif sera de 37,5 cm et son rapport sera d’une hauteur illimitée.

En savoir plus sur la calcul d’un rapport Jacquard

 

Pour conclure, je dirais que tout dépend de la capacité de ton client à adapter ou non tes dessins suivant son usage ! 😉

0
Répondu le 2 janvier 2019..
Ajouter un commentaire

Merci beaucoup, tu es une chef Elsa!

Effectivement, ce n’est pas toujours simple de savoir à l’avance ce que le client veut en faire…et c’est souvent la raison pour laquelle on nous rappelle pour faire des modifs.

Il semble que le plus simple soit de demander à la commande l’usage précis et si jamais il y a des modifications derrière, précisez que ce serait un autre devis, voire poser au devis un forfait supplémentaire en option pour les modifications.

 

0
Répondu le 3 janvier 2019..

Merci Sandrinef !

Oui tout à fait, ça me semble judicieux comme approche !

0
le 7 janvier 2019..
Ajouter un commentaire

Votre Réponse

En publiant votre réponse, vous acceptez la politique de confidentialité et les conditions générales d'utilisation.